Home / International / Tandis que l’envoyé de l’ONU pour le Yemen tente de ramener la paix: La coalition arabe a attaqué Hodeida

Tandis que l’envoyé de l’ONU pour le Yemen tente de ramener la paix: La coalition arabe a attaqué Hodeida

La coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite contre le Yémen a lancé, hier, des raids aériens sur les lignes d’approvisionnement des rebelles, aux alentours de la ville stratégique de Hodeida tenue par les Houthis, ont indiqué des responsables pro-gouvernementaux.

Ces raids, accompagnés d’accrochages dans l’est de la ville portuaire, font suite à une visite sur place, vendredi, de l’émissaire de l’ONU, Martin Griffiths, qui a souhaité une trêve permanente à Hodeida, avant les négociations de paix en Suède. Elles auront lieu début décembre, selon les Etats-Unis. Les raids aériens ont pris pour cible des convois de renforts rebelles à Hodeida, ont précisé des responsables des forces pro-gouvernementales. Mohammed Abdessalam, des rebelles, cité par l’AFP, a fait état, dimanche sur Twitter, de 35 raids aériens durant les douze dernières heures sur Hodeida, accompagnés de pilonnages à l’artillerie. Après le meurtre du journaliste Khashoggi, dont le principal accusé est le prince de l’Arabie saoudite, ben Salmane, la communauté mondiale a appelé la colaition arabe à une trêve au Yemen. La colaition arabe dirigée par l’Arabie saoudite dit respecter la trêve, mais sur le terrain, elle mène toujours des raids contre les civils. Les houthis ont dit à l’envoyé de l’ONU, qu’ils adhèrent à la trêve. Les frappes menées par l’Arabie saoudite contredisent la paix, et ne respectent pas les efforts de paix. Le meurtre du journaliste Khashoggi, au consulat de l’Arabie saoudite à Istanbul, dénoncé par la communauté internationale, a interpellé les consciences pour la guerre au Yémen. De nombreux pays ont appelé l’Arabie saoudite à l’arrêt de la guerre au Yémen. La guerre oubliée est revenue sur la scène, et Washington, Paris et Berlin ont reclamé l’arrêt de la guerre. L’Allemagne, le Danemark et la Belgique ont arrêté la fourniture d’armes à l’Arabie saoudite, pour dénoncer le meurtre du journaliste Khashoggi, et de milliers de civils du Yémen par l’Arabie saoudite. Les organisations non-gouvernementales accusent la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite, de crimes de guerre. Une plainte a été déposée contre le prince de l’Arabie saoudite, et une autre contre l’emir d’Abou Dhabi. L’envoyé de l’ONU, Martin Griffiths, tente de relancer le dialogue auquel les houthis disent être favorables, mais la caution accordée par le président américain à la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite contre les civils au Yémen ne favorise pas la paix. Le président américain, qui fournit des armes à l’Arabie saoudite pour 110 milliards dollars, ne se préoccupe pas des crimes commis contre les civils. Le président américain, qui convoite l’argent de l’Arabie saoudite, dit avoir besoin de ce pays contre l’Iran. Peu importe pour le président américain, le meurtre du journaliste opposant Khashoggi et de milliers de civils au Yémen. Le président américain est dénoncé par de nombreux pays et des élus de Washington, pour la caution accordée au prince de l’Arabie saoudite. Le prince, qui est indésirable dans les pays occidentaux pour les crimes commis, entame une tournée et se rend aux Emirats arabes, Tunisie, Algerie, mauritanie et Egypte.

Mounir Abi

Check Also

Meurtre du journaliste Khashoggi.. Erdogan accuse le prince Ben Salmane

Le président turc, Erdogan, a accusé le prince de l’Arabie saoudite de chercher à acheter …