Home / Algérie / Tayeb Zitouni à Bouira «La restitution des archives de guerre est en bonne voie»

Tayeb Zitouni à Bouira «La restitution des archives de guerre est en bonne voie»

Le ministre des moudjahidine, Tayeb Zitouni, a déclaré jeudi à Bouira, que la restitution des archives algériennes relatives à la période de la colonisation française, est en «bonne voie». M. Zitouni souligne que des commissions mixtes sont en train de travailler sur la question. «Pour les archives, il y a actuellement des commissions mixtes qui travaillent. La question est très sensible et complexe. Cela demande du temps et des spécialistes dans le domaine», a-t-il déclaré, lors d’un point de presse tenu en marge de sa visite de travail effectuée dans la wilaya. Interrogé sur les essais nucléaires par la France coloniale dans le sud algérien, et la prise en charge de ce dossier, le ministre des Moudjahidine a tenu à affirmer que le pouvoir algérien a refusé les propositions françaises prévues dans le cadre de la fameuse loi Morin, du 5 janvier 2010, relative à la reconnaissance et à l’indemnisation des victimes des essais nucléaires français. «Nous avons rejeté les propositions de la France. Nous leur avons adressé de nouvelles propositions. Elles sont actuellement en cours d’étude par la partie française», a affirmé M. Zitouni, sans pour autant donner davantage sur ce sujet, notamment la nature des propositions de l’Algérie sur ce dossier, qui a coulé beaucoup d’encre durant des décennies. Ainsi, Tayeb Zitouni a tenu à tirer les choses au clair concernant la reconnaissance de statut de moudjahid, en déclarant ce dossier clos en 2002, lors d’un congrès des moudjahidine. Les commissions de reconnaissance ont été déjà dissoutes, d’après le ministre. Quant aux ossements des martyrs, qui demeurent à ce jour à l’endroit où ils sont morts pendant la guerre de Libération, dont plusieurs cas existent à Bouira, le ministre a déclaré que tout sera fait pour qu’ils soient enterrés dans les carrés des martyrs de la wilaya. Ce travail se fera en concertation avec les familles des martyrs. Sur l’écriture de l’histoire de la guerre de Libération et la collecte des témoignages des acteurs clés de cette épopée, M. Zitouni a déclaré que son département a pu recueillir, et ce, jusqu’au 31/12/2018, plus de 30.000 témoignages d’ anciens moudjahidine, officiers et soldats de l’ALN. Ces témoignages ont été enregistrés, et sont actuellement à la disposition des chercheurs, historiens et étudiants. Le ministre a déclaré avoir enregistré 26.000 heures de témoignages sur l’histoire de la guerre de libération. Par ailleurs, lors de sa visite, Tayeb Zitouni a inauguré une journée d’étude sur le rôle de Bouira dans la guerre de libération, de 1954 et 1962. Il a également honoré des veuves de martyrs, dont la veuve du martyr Gharbi Bahia Gamraoui, un compagnon de route de Krim Belkacem et un membre de l’organisation secrète (OS).
Ali Cherarak

About Armadex

Check Also

l’Europe face à l’extrémisme religieux.. De l’exode passif à l’islamisme actif

L’Europe est en train de voir naître, dans sa communauté musulmane, une influence djihadiste. Celle-ci …