Home / International / Téhéran contre l’Elysée

Téhéran contre l’Elysée

Le président français a plaidé en faveur d’un nouvel accord, de nouvelles négociations Iran-Etats-Unis tout en exigeant que l’Iran cède à la fois ses missiles et renonce à ce que la France continue de qualifier de rôle déstabilisateur iranien dans la région et qui n’est en fin du compte que le droit iranien à la souveraineté et à l’indépendance. A Téhéran, ces propos ont été largement commentés comme le retrait quasi officiel de Paris d’un accord nucléaire dont il est lui-même le signataire. Les analystes y ont vu même un vice à l’américaine qui tend à se propager en France dont ni l’histoire ni la culture n’ont rien de commun avec les Yankees. A l’ambassadeur Thiébault, le président Rohani a expliqué justement l’incongruité qu’il y a à ce que la France sacrifie son crédit, son image et surtout ses intérêts sur l’autel des intérêts US : «L’Iran et la France ont défini ces dernières années un horizon bien clair pour l’avenir de leurs relations, ce qui exige une prestesse et une bien plus grande disponibilité à la mise en application des accords conclus». M. Rohani a également rappelé au diplomate la patience stratégique dont a fait preuve l’Iran depuis le retrait américain de l’accord il y a un an, patience qui «répond aux appels sans cesse lancés en ce sens par la France et l’UE : «C’est une fort délicate situation, celle qui existe aujourd’hui. La France pourra accomplir son rôle dans le peu de temps qui reste et ce, pour sauver l’accord de Vienne. Car un retrait iranien de cet accord ne va ni dans l’intérêt de l’Iran, ni dans celui de la France, du monde et de la région». Et le président d’ajouter : la volonté iranienne consiste à préserver de bonnes relations avec Paris, à préserver l’accord nucléaire. Téhéran veut travailler avec Paris pour mieux assurer la sécurité et la stabilité de la région et lutter contre le terrorisme.

Check Also

Meurtre du journaliste Khashoggi.. Erdogan accuse le prince Ben Salmane

Le président turc, Erdogan, a accusé le prince de l’Arabie saoudite de chercher à acheter …