Home / Algérie / Telagh (Sidi Bel-Abbès): L’EPH manque de gynécologues

Telagh (Sidi Bel-Abbès): L’EPH manque de gynécologues

L’EPH de Télagh, située à 50km au sud du chef-lieu de wilaya de Sidi Bel-Abbès, connaît un déficit en matière de médecins gynécologues, un problème qui oblige l’évacuation des cas admis en urgence, vers la maternité de la commune de Sidi Bel-Abbès. L’EPH Haddid Aïssa implanté à Télagh, couvre pratiquement quelques 17 communes de la région sud, assurant la prise en charge d’un nombre très important de la population locale, justement pour éviter le déplacement des patients vers les structures publiques implantées au chef-lieu de wilaya.
Mais après le départ de 7 gynécologues, et 5 médecins réanimateurs, ayant fini leur service civil, la structure de santé publique connaît actuellement des difficultés pour assurer une meilleure prise en charge des malades, ce qui a incité l’administration à signer des conventions avec deux médecins privés, pour assurer le service de gynécologie et les cas admis souvent aux urgences.
La solution conclue par l’administration demeure bénéfique au profit des malades, en attendant la désignation des médecins spécialistes par la tutelle, mais reste insuffisante et provisoire, vu le nombre important des cas admis régulièrement à ce service, qui viennent des zones rurales et éloignées de la région sud, souhaitant être soignés dans l’immédiat.
L’insuffisance des médecins-gynécologues pénalise le malade, et met en difficulté le staff médical, une situation qui nécessite l’affectation des spécialistes à cette importante structure médicale, pour une meilleure prise en charge des malades.

S. D.

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …