Home / Temps réel / Timizart: L’Association Thafthilth égaie les handicapés

Timizart: L’Association Thafthilth égaie les handicapés

 

La journée internationale de la personne handicapée a été célébrée, ce samedi, au niveau de la maison de jeunes Youcef Oukaci à Souk El Had dans la commune de Timizart, grâce aux efforts des membres de l’Association locale Thafthilth, ceci en association avec l’APC locale. C’est ainsi que les personnes aux besoins spécifiques présentes sur les lieux, ont eu le plaisir de savourer une journée pas comme les autres et qui a été une occasion de casser le rythme de la vie quotidienne monotone qui les accompagne le long des jours. Des instants qui ont permis à ces gens de savourer des moments de joie et d’allégresse, au milieu de chants, chorale, spectacles de magie…qui ont fait vibrer les âmes surtout des enfants au niveau de la salle de spectacles de la maison de jeunes de Souk El Had. Notons à cette enseigne que l’association des personnes aux besoins spécifiques Thafthilt qui est motivée par de grandes ambitions et qui a fait valoir des bonnes prédispositions à aller vers la personne handicapée en l’aidant d’une manière ou d’une autre, a toujours fait face à des difficultés depuis sa création en 2007. Cette Association occupe seulement une petite salle qui lui sert à la fois de bureau, de magasin pour stocker les dons des bienfaiteurs, et qui fait office d’espace où se déroulent des consultations psychologiques. Cette Association qui est née est motivée par l’objectif de lutter contre la marginalisation dont sont victimes les personnes handicapées qui reste malheureusement dans le provisoire qui dure, sans qu’elle soit installée au niveau d’un siège social convenable, en restant depuis sa création au niveau de la maison de jeunes Youcef-Oukaci à Souk El Had dans la commune de Timizart au niveau de la Daira de Ouaguenoun. Oui le provisoire qui dure puisque aucun nouveau local n’a été affecté à cette Association, malgré les incessantes promesses des pouvoirs publics au niveau de l’APC ou de la Daïra locales. Par ailleurs, les responsables de cette Association ont toujours soulevé le problème des subventions qui sont maigres, ce qui fera que ce groupe fonctionne grâce aux dons des bienfaiteurs. Sans pour autant omettre de relever que des personnes ayant un handicap que compte la localité vivent dans des conditions sociales déplorables, puisque les pensions qui leurs sont destinées et qui varient t de 3000 à 4000 DA le mois, ne peuvent répondre même pas aux besoins les plus minimes. Par ailleurs les membres de l’Association Thafthilt préfèrent appeler les personnes atteintes de handicaps de personnes aux besoins spécifiques et non pas des handicapés. «Un handicapé n’est pas quelqu’un qui est atteint d’un handicap physique ou moteur, il est juste en place d’une personne aux besoins spécifiques, ils a besoin d’aide et de solidarité, et un simple geste peut le réconforter».

Khaled Haddag

About Armadex

Check Also

Recherches.. Une immense masse métallique sous la surface de la Lune

Des chercheurs de l’Université Baylor, aux Etats-Unis, ont très récemment découvert une immense masse de …