Home / Actualité / Tirée par les prix des fruits et des œufs: L’inflation a atteint 4,8% en août

Tirée par les prix des fruits et des œufs: L’inflation a atteint 4,8% en août

Essentiellement tirée par la hausse en valeur de certains produits alimentaires frais, dont les fruits et les œufs, l’évolution des prix à la consommation en rythme annuel a été de 4,8% jusqu’à août 2018, a annoncé hier l’Office national des statistiques (ONS).

L’évolution des prix à la consommation en rythme annuel en août 2018 est le taux d’inflation moyen annuel calculé en tenant compte de 12 mois allant de septembre 2017 à août 2018 par rapport à la période allant de septembre 2016 à août 2017. Quant à la variation mensuelle des prix à la consommation, c’est-à-dire l’évolution de l’indice du mois d’août 2018 par rapport à celui du mois de juillet 2018, elle a augmenté de 0,5%. En termes de variation mensuelle et par catégorie de produits, les prix des biens alimentaires ont inscrit une hausse de 0,6% en août par rapport à juillet 2018. Cette variation a été induite essentiellement par la hausse des prix des produits agricoles frais qui ont grimpé de 1,2%. En effet, il a été relevé une augmentation des prix des fruits (+19%), des œufs (+17,9%) et des viandes rouges (+1,5%). Toutefois, des baisses ont caractérisé, particulièrement, la viande de poulet  (-5,9%) et les légumes (-3,5%). Pour les prix des produits alimentaires industriels (agroalimentaires), ils ont affiché une «relative stagnation», selon l’ONS. Par ailleurs, les prix des produits manufacturés ont connu une hausse de 0,4% alors que ceux des services ont grimpé de 0,2%. Par groupe de biens et services, des hausses des prix ont été relevées pour les meubles et articles d’ameublement (+1,3%), pour ceux de l’éducation, culture, loisirs (+2,6%) et de santé-hygiène corporelle (+0,6%), ajoute la même source. Le reste des autres groupes de produits s’est caractérisé soit par des variations modérées, soit par des stagnations. Pour rappel, la loi de finances 2018 a prévu une inflation de 5,5%.

Samir Malek

About Armadex

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …