Home / Société & Region / Tizi-Ouzou.. La fédération de chasse émet une mise au point

Tizi-Ouzou.. La fédération de chasse émet une mise au point

Non seulement ils n’ont rien apporté à la fédération mais ils n’ont jamais cessé leur travail de sape et beaucoup ont été pris en flagrant délit de braconnage à plusieurs reprises.

Le bureau exécutif de la fédération de chasse de la wilaya de Tizi Ouzou réuni ce samedi à Tizi Ouzou a étudié l’ensemble des questions et préoccupations des chasseurs de la wilaya. Dans un communiqué rendu public, il a été signifié que parmi les points discutés, l’accent a été mis essentiellement sur la préparation de l’assemblée générale annuelle, l’avancée des travaux au niveau de siège de la fédération, les stages de formation en faveur des chasseurs et la lutte contre le braconnage. Le bureau fédéral a, en outre, apporté son soutien indéfectible au président de la fédération M. Arezki Aider qui a subi ces derniers temps une campagne de dénigrement orchestrée par une poignée d’individus, se cachant souvent derrière de faux profils sur internet, aveuglés par leurs volonté de s’accaparer du siège du président de la fédération pour des motivations malsaines.
Tout en précisant que ces attaques en question qui visent la personne du fédéral sont non seulement moralement inacceptables mais passibles de poursuites judiciaires, le communiqué ajoutera : «Il est important de souligner le rôle néfaste et destructif que ces individus ont joué depuis la création de la fédération. Non seulement ils n’ont rien apporté à la fédération mais ils n’ont jamais cessé leur travail de sape et beaucoup ont été pris en flagrant délit de braconnage à plusieurs reprises». La Fédération de chasse précisera dans son communiqué que le braconnage ne peut être toléré pour quiconque, encore moins pour les membres de la fédération ainsi que les présidents d’associations qui ont eu droit à des stages de formation. Par ailleurs, le bureau fédéral rappelle, encore une fois, que la fédération de chasse de la wilaya de Tizi Ouzou est ouverte à toutes les associations et reste à l’écoute des propositions et des doléances de tous les chasseurs de la wilaya sans aucune exclusion.
Tentative de création d’une fédération parallèle
Rappelons que lors d’un précédent communiqué émis par la Fédération des chasseurs de la wilaya de Tizi Ouzou le 19 juin dernier, il est précisé qu’en réponse aux donneurs de leçons, «nous venons de prendre connaissance d’un communiqué signé par les associations de chasse suivantes : Ikhoulaf, Ivehriyen, Le lion du Djurdjura, Les bécassiers d’Akfadou et ACGK dans lequel elles récidivent, pour la énième fois, leurs attaques et allégations mensongères à l’égard de la fédération de chasse de la wilaya de Tizi Ouzou». Tout en continuant : «Si nous n’avons pas jugé utile de répondre à ces calomnies par le passé, c’est uniquement par respect pour tous les chasseurs de notre wilaya et par le devoir de réserve qui nous dictent une conduite fédératrice. Cependant et par devoir de vérité et de transparence vis-à-vis de l’ensemble de nos chasseurs, nous sommes dans l’obligation de révéler les tenants et aboutissants ainsi que les motivations de ces présidents d’associations. Nous allons répondre à chaque mensonge par deux vérités. En effet, ces associations se sont léguées contre la fédération légitimement élue au suffrage universel dès sa création», ajoutera le communiqué. Dans la foulée, la Fédération des chasseurs précisera que les associations Ikhoulaf, les bécassiers d’Akfadou et Akfadou ont refusé de déposer leurs dossiers au niveau de la DRAG afin d’empêcher l’obtention de l’agrément par la fédération.
Tout en ajoutant que ces associations, ayant encore échoué à leurs tentatives de création d’une fédération parallèle, se sont rabattus à créer une association dénommée union des associations de chasse et le but inavoué de ces manœuvres est de saper le travail de la fédération après avoir échoué à en prendre les rênes. A priori, la fédération tient à rappeler, encore une fois, qu’elle œuvre dans le cadre de ses missions pour l’égalité de tous devant la loi et le maintien de la cohésion et la solidarité entre l’ensemble de la famille de la chasse autour de ses objectifs.
Khaled Haddag

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …