Home / Algérie / tizi ouzou: Les souscripteurs de l’Aadl1 protestent

tizi ouzou: Les souscripteurs de l’Aadl1 protestent

Les souscripteurs au programme des 2000 logements Aadl1 (2001-2002) ont observé, avant-hier, un sit-in devant l’agence régionale de l’Aadl de Tizi Ouzou.

Objectif : Ils dénoncent le blocage auquel fait face ce programme qui n’arrive pas à voir le jour et la non-tenue des promesses faites par les autorités locales quant à la livraison de ces logements. Ainsi, ils dénoncent les pratiques de passe-droits et d’infiltrations dans l’attribution des pré-affectations imposées par certains responsables. 904 sont à l’arrêt, alors qu’ils devaient être réceptionnés d’ici le 30 avril de l’année en cours
Après la livraison du premier lot des logements Aadl au profit de 308 souscripteurs qui entre dans le cadre des 2000 logements Aadl1 (2001-2002) qui a eu lieu le 1er novembre dernier au niveau du pôle d’excellence de Oued Fali, les souscripteurs de cette formule crient leur détresse que cette opération n’est que poudre aux yeux. Pour preuve, les protestataires rencontrés devant l’agence régionale de l’Aadl ont affirmé qu’au lendemain de la distribution des clés à leurs bénéficiaires, le chantier portant réalisation de 904 logements était à l’arrêt, alors qu’il devait être réceptionné le 30 avril de l’année en cours, selon les promesses des autorités locales, a affirmé le président de l’association des souscripteurs au programme Aadl 2001-2002 de la wilaya de Tizi Ouzou, Djamed Ameziane. Ce dernier a regretté que les autorités locales n’ont pas honoré leurs engagements quant au respect du calendrier de livraison de ces logements. «Nous avons été rassuré que les 319 logements seront livrés du 2 au 9 novembre dernier, les 469 autres seront livrés le 31 décembre dernier. Alors que 904 le seront fin février et le reste en juin 2018. Mais malheureusement, ce sont des promesses verbales et rien de plus», a-t-il dit. A cet effet, il a appelé le ministre de l’Habitat, le wali et le DG de l’Aadl de se rendre au niveau du pôle d’excellence pour inspecter sur les lieux la cadence des travaux de ce projet et de trouver une issue favorable à cet interminable blocage auquel fait face ce programme Aadl.
«Nous sollicitons ces responsables d’agir dans les plus brefs délais pour soulager les souscripteurs».
Par ailleurs, Ameziane a révélé qu’à ce jour, seulement 4 bâtiments qui ont été réalisés alors le problème financier a été réglé. «En plus des enveloppes allouées par les pouvoirs publics, la quasi-totalité des souscripteurs ont payé les trois tranches du prix de leur logement. Alors où est passé cet argent» ? s’est-il interrogé. Pis encore, les protestataires ayant reçu les clés de leurs logements ont avoué que ce premier lot de 308 logements n’est pas doté de réseaux de viabilité, ni d’électricité, ni de gaz. Comment voulez-vous que je puisse habiter sans ces équipements ?, témoigne un protestataire.

Z. C. Hamri

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …