Home / Algérie / Tizi Ouzou: Un plan d’investissement contre les délestages cet été

Tizi Ouzou: Un plan d’investissement contre les délestages cet été

Les populations des différentes localités de la wilaya de Tizi Ouzou vont-elles réellement passer un été tranquille sans coupures d’électricité ?

Rien n’indique que les localités de la wilaya de Tizi ouzou vont passer cet été sans coupures d’électricité même si la SDC a fait savoir qu’elle s’est mobilisée à ce sujet et est prête pour faire face à la forte demande en énergie électrique pendant l’été, demande qui s’accroît avec la forte consommation générée par les appareils de climatisations et autres appareils frigorifiques. Pour ce faire, un plan d’investissement qui vise le renforcement du réseau de l’électricité a été prévu par la Direction de la distribution (DD) de la wilaya de Tizi-Ouzou dans le but d’éviter le spectre des délestages durant cet été où la demande en énergie électrique augmente, ce qui engendre des perturbations électriques au niveau local. Pour parer à ces coupures du réseau électrique, une enveloppe budgétaire de millions de DA a été allouée par la DD pour augmenter la puissance au niveau des postes sources. Il s’agit du transfert de la cabine mobile de 20 MVA du poste de source Fréha vers le poste source de la localité de Draâ-Ben-Khedda. En plus de cela, il a été prévu l’augmentation de puissance de 40 MW au niveau des postes sources de la commune de Fréha et de THT de Oued Aïssi. Une autre mesure a été prise dans ce sens, à savoir la création de 07 départs de 30 KV en vue de soulager la puissance électrique au niveau des localités d’Azazga, Azeffoun, Larbaâ Nath Irathen, Timizart Laghbar, Tamda et Tigzirt.
«Dans le cadre de la préparation de la période estivale, la DD a prévu un plan d’investissement qui vise à renforcer le réseau de distribution et de répondre aux attentes et aux préoccupations des citoyens en matière électrique, notamment durant cette saison pour lui permettre plus de confort, notamment la climatisation fortement utilisée durant cette période», a-t-on appris auprès de la cellule de communication de la Société de distribution de l’électricité et du gaz (SDC) de la wilaya de Tizi-Ouzou. En outre, il est à souligner que cinq autres bouclages de 30KV seront créés qui permettront la réalisation de 110 km du réseau afin de transférer les charges et décharger les départs saturés.
Cela devrait permettre à mettre fin aux appréhensions des uns et des autres, notamment les commençants qui restent de loin les plus touchés par les délestages et les coupures de courant. Parfois les coupures répétitives provoquent l’ire des habitants en raison des désagréments qu’elles génèrent et les dégâts qu’elles provoquent aux appareils électroménagers.
Elles causent en effet d’énormes pertes pour les commerçants. Ces derniers enregistrent quotidiennement des pertes considérables en matière de produits laitiers et autres glaces qui fondent sous ces hautes températures. Les bouchers se trouvent dans l’obligation de se munir de groupes électrogènes. D’ailleurs, devant cette situation qui perdure ces dernières années, ils souhaitent l’aide de l’Etat pour l’achat de groupes électrogènes comme tel était le cas pour les boulangeries, ceci en raison de la cherté de ce matériel qui coûte jusqu’à 200 millions de centimes, une somme hors de portée pour les petits commerçants.

229,237 millions de DA mobilisés

Sur le volet de la création de postes MT/BT, la DD a dégagé une enveloppe budgétaire estimée à 229,237 millions de DA, selon la même source d’information.
Dans ce contexte, il est à préciser que sur les 7 postes prévus, six sont déjà mis en service dont le taux de réalisation est de 86%. «Notre objectif est de répondre aux doléances de nos clients et d’éviter les coupures du courant électrique durant cette saison de grandes chaleurs». Pour ce qui est des lignes électrique, sur les 68,3 km de réseau prévu d’être réalisé, 45km sont déjà lancés avec un taux d’avancement de 66%. Alors que le reste de la partie d’une longueur de 16,3km est en cours de réalisation, la deuxième partie d’une longueur de 7 km est en stade d’opposition par les expropriés. «Il y a 4 affaires qui sont en opposition». A cet effet, ils déplorent les oppositions de ces citoyens qui retardent l’avancement des travaux et les projets dans les délais.

Toutes les régions en pâtissent

Ces mesures sont-elles réellement de nature à mettre fin à ce calvaire qui tétanise toute la région aussi bien en hiver qu’en été ? Les habitants se trouvent complètement pénalisés par ce problème. La raison ? Les transformateurs qui alimentent certains villages n’arrivent plus à supporter la charge vu que ces derniers connaissent des extensions considérables ces derniers temps, d’où l’urgence de le remplacer pour en finir définitivement avec ce problème. A Sidi Naâmane ce sont les agriculteurs qui sont les plus touchés.
Les coupures paralysent les stations de pompage, ce qui rend impossible l’irrigation, et c’est toute la récolte qui risque d’être compromise. Au niveau de la ville côtière de Tigzirt, au nord de la wilaya, et plusieurs villages de la daïra, c’est le même scénario. Les habitants sont dépourvus d’électricité quotidiennement.
Il faut dire que ces coupures sont légion au niveau de cette localité côtière spécialement durant la saison estivale en raison de la vulnérabilité du réseau électrique. Notons que cette situation perdure depuis près d’une vingtaine d’années, sans qu’une solution définitive à même de mettre un terme à ce quiproquo qui mène la vie dure aux habitants, ne soit entrevue. A tout cela s’ajoute la pénurie d’eau.

Z. C. Hamri et B. B.

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …