Home / Société & Region / Tlemcen.. La femme gestante en débat

Tlemcen.. La femme gestante en débat

L’objectif de cycle de journées rentre dans le cadre de la formation continue afin de promouvoir les connaissances et les compétences des professionnels de la santé.

Dans la perspective d’améliorer la prise en charge de la femme gestante et la réduction du taux de mortalité maternelle et infantile, il a été organisé, ce jeudi à la bibliothèque du centre hospitalo-universitaire de Tlemcen par la direction de la santé, une journée d’information au profit des médecins-généralistes et des sages-femmes exerçant dans les maternités, polycliniques et établissements publics hospitaliers. L’objectif de de cycle de journées rentre dans le cadre de la formation continue afin de promouvoir les connaissances et les compétences des professionnels de la santé. C’est donc, toute l’importance accordée aux cycles de perfectionnement au profit de tous les intervenants dans le circuit des soins accordés aux parturientes qui a été mise en exergue par les encadreurs qui, à l’occasion, ont débattu de l’évaluation annuelle de la mise en œuvre du guide de prise en charge de la femme gestante au niveau de la wilaya de Tlemcen. Animée par Dr T. Lallout, inspectrice et chef de service de prévention, cette rencontre médicale a permis de faire le point sur l’état d’application du guide de prise en charge de la femme gestante, considéré comme un processus vital de surveillance et contrôle continu de la femme gestante afin de déceler en temps réel toutes les complications médicales et d’intervenir aussi en temps réel. Le Dr N. Bettaher a explicité, dans son intervention, toute l’importante de la prise en charge de la femme gestante et son suivi médical en permanence.
Il a présenté aux participants le protocole à suivre devant une crise d’éclampsie qui pourrait survenir lors d’un accouchement. Enfin, cette rencontre médicale a été l’occasion d’échanges d’expériences entre les professionnels de la santé activant dans le domaine et plusieurs thèmes ont été développés dont : «l’hémorragie de la délivrance», «conduite à tenir devant un accouchement dystocique», et «anémie et grossesse». «L’objectif étant l’amélioration de la qualité des prestations médico-sanitaires offertes à la femme enceinte, la redynamisation des activités au niveau des maternités et polycliniques et la réduction des taux d’évacuation vers l’établissement spécialisé mère-enfants», concluent les organisateurs.
B. SOUFI

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …