Home / Actualité / Tourisme: L’Algérie des monts et des lacs

Tourisme: L’Algérie des monts et des lacs

L’Algérie est connue pour l’immensité de sa surface et la beauté du Sahara mais sait- on que chacune de ses régions regorge de sites merveilleux ?

L’Algérie dont les sites et monuments classés et à classer sont innombrables est en fait un immense musée à ciel ouvert. La nature et les civilisations passées par notre territoire à travers les siècles ont fait de l’ Algérie, l’ un des pays les plus riches en matière d’ archéologie, de sites naturels, de grottes, de lacs et de maisons classés ou à classer. En effet, toutes les régions et toutes les villes de notre pays regorgent de sites, de parcs, de monuments ou de maisons à restaurer et à mettre en valeur. On y trouve des parcs naturels tels que celui d’ El Kala qui est classé par l’ UNESCO ou ceux de Belezma, Chrea, Theniet El Had, Taza, Gouraya, Tlemcen, le Djurdjura et l’ Ahaggar sans oublier le Tassili qui est le plus vaste musée à ciel ouvert du monde. La richesse de nos parcs nationaux et nos sites est inestimable.

Le parc de Belezma

Belezma, ce chainon de montagne qui, comme une devanture annonce l’ immensité des massifs des Aures, cache bien des richesses. Avec ses cèdres dont certains dépassent les 300 ans, Belezma est à la fois une immense cédraie et un parc paradisiaque de 7600hectares de forêts, vallées, et sites archéologiques. Mis à part les cèdres, ce parc est très riche par sa flore et sa faune. On y compte prés de 500 espèces végétales dont une soixantaine de plantes médicinales, une vingtaine d’ espèces rares et une trentaine de différents champignons. Le patrimoine historique et archéologique de Belezma est d’une grande importance.
Les visiteurs du parc de Belezma auront l’ occasion de voir de prés des cèdres dépassant les trente mètres et un chêne vert de 27 mètres, ce qui est exceptionnel. Il est à signaler que le parc de Belezma est l’ un des plus riches puisqu’on y trouve aussi de merveilleuses grottes du côté du Djebel Tichaou.

Djanet, la Venise du Sahara

Les parcs du Tassili et de l’ Ahaggar au Sahara sont incontestablement les plus grands musées à ciel ouvert du monde. Le Tassili couvre à lui seul une superficie de plus de 80.000 kilomètres carré alors que l’ Ahaggar touche une surface de 380.000 hectares. Les touristes visitant cette région du Sahara découvriront des sites archéologiques datant de prés d’ un million d’ années. Le parc du Tassili a été classé en 1982 par l’ unesco comme patrimoine mondial. Les nombreuses gravures rupestres font du Tassili le plus grand et le plus beau musée à ciel ouvert du monde. Si ce n’était le manque de moyens de transport (les prix excessifs ) et le manque d’ hôtels et de pensions,avec ses sites et ses Oasis, le Tassili N’aadjer serait le site touristique le plus visité au monde. La ville de Djanet est une Oasis pourrait bien devenir la Venise du Sahara si on pensait à un véritable programme pour sa mise en valeur. La nature a tout offert à cette Oasis et au Tassili. Il ne manque que la prise en considération et le plan de mise en valeur.

El – Kala

Le parc d’ El – Kala à l’ extreme Est de l’Algérie est également très vaste avec prés de 80.000 hectares. Les différentes espèces d’ oiseaux dont certaines ne se trouvent qu’ en cette région du monde, trouvent toute la liberté et la pureté de l’ air pour composer les plus belles musiques et les fredonner à longueur d’ année. Classé réserve de biosphère par l’ UNESCO en 1990, le parc national d’ El – Kala profite donc, d’ une protection. Mise à part l’ ancienne ville qui est un trés beau site touristique, la région d’ El – Kala est connue pour ses lacs dont celui des oiseaux. Des chalets ou des zones de camping pourraient y être créés et on pourrait penser à la création de clubs de sport notamment la voile.

Le Djurdjura

Les monts du Djurdjura cachent aussi de très beaux sites. Ces chaines de montagnes qui portent un manteau blanc en hiver offrent aussi l’air pur tant recherché. Les grandes forêts donnent le droit de vivre en liberté à différentes espèces d’ animaux notamment le singe Magot et l’ hyène rayée. Les feuillages des milliers d’arbres cachent des nids de perdrix, de faucons et de rossignols. Grace aux complexes touristiques de Tala Guilef et de Tikjda, le Djurdura est l’un des sites qui attire le plus de touristes notamment les nationaux. On peut y pratiquer le Ski en hiver et le jogging et la marche en été.

Chrea

Le parc forestier de Chrea est aussi l’ un des plus visités, à cause de certaines infrastructures et de sa proximité de la capitale. La mise en marche du téléphérique récemment, va multiplier le nombre de visiteurs qui y viennent en groupes en famille. A Chréa , on peut pratiquer le Ski en hiver comme on peut visiter le musée de l’ écosystème. Il faut noter que le parc de Chrea ne s’ arrête pas au sommet des monts surplombant la ville de Blida mais s’ étale sur 26.000 hectares allant au delà de Médéa. D’ ailleurs, en allant vers l’ancien Titteri, on trouve quotidiennement des singes Magot au bord de la route des gorges de la Chiffa.

Bari Stambouli

About Armadex

Check Also

Préservation des entreprises économiques en difficultés.. L’Etat prend ses responsabilités

Le Conseil du gouvernement a regroupé les ministères des Finances, de la Justice, de l’Industrie, …