Home / Temps réel / Transport ferroviaire à Alger: Perturbation sur l’axe Alger-El Harrach

Transport ferroviaire à Alger: Perturbation sur l’axe Alger-El Harrach

Des suppressions et perturbations du trafic de voyageurs et fret sur l’axe Alger-El Harrach sont programmées à partir de ce jeudi à 21h00, et ce jusqu’au 15 septembre à 20h00, a indiqué, jeudi, la société nationale des transports ferroviaires (SNTF), dans un communiqué. La SNTF précise qu’un convoi exceptionnel est programmé de passage sur trois points de la voie ferrée, pour passer de la Colonne du port d’Alger vers la raffinerie de Sidi R’Zine de Baraki. Ce passage au compte de Sonatrach, nécessitera des travaux de dépose et pose de la caténaire des traversées ferroviaires, ajoute le communiqué. En conséquence, le trafic de voyageurs et fret connaîtra des suppressions et des perturbations sur l’axe Alger-El Harrach comme première phase, à partir de ce jeudi à 21h00 et ce jusqu’au samedi 15 septembre à 20h00. De ce fait, et durant cette période des travaux, les trains de banlieues est et ouest seront limités jusqu’a El Harrach, allant du vendredi 00h00 jusqu’au samedi à 20h00. Les voyageurs sont conseillés de prendre le métro ou le bus pour le parcours El Harrach-Alger ou Alger-El Harrach. Les trains régionaux et de grandes lignes qui sont maintenus, sont les circulations matinales à l’arrivée à El Harrach. Quant à la deuxième et troisième phase de l’interception, celle-ci est programmée au niveau de Gué de Constantine, et le programme de circulation pour cette phase sera arrêté selon l’évolution de la phase antécédente, et l’avis à la clientèle sera publié au moment opportun, précise le communiqué. La SNTF s’excuse auprès de sa clientèle pour les désagréments susceptible de leur être occasionnés, suite a cette interruption momentanée du trafic, et les remercie pour leur compréhension, conclut le communiqué.

Check Also

Elle fut parmi les plus belles actrices.. Claudia Cardinale vend sa garde-robe

Les costumes de scène et les souvenirs de cinéma de l’inoubliable «Fille à la valise» …