Home / Actualité / Trump…eries

Trump…eries

Il a ouvert les portes de l’enfer. Le président américain, qui, d’ailleurs, n’est pas au bout de ses peines, dans l’affaire de l’espionnage Russe, recourt à la diversion.
En proclamant Al-Qods capitale de l’occupation israélienne, Donald Trump précipite sa chute, sachant qu’une mesure d’empêchement n’est pas à écarter à son encontre.
C’est la sécurité des Etats-Unis qui est en jeu, estiment les observateurs. Déjà que la région est sur une poudrière, le premier locataire de la Maison-Blanche n’hésite pas à défier la communauté internationale, passant outre les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU. Pour la énième fois,Trump a fait une quasi-unanimité contre lui.
Les réactions à sa décision ont témoigné d’une très large réprobation teintée d’inquiétude face aux conséquences potentiellement explosives de l’annonce.
D’après le président turc qui a haussé le ton, la décision de Trump inscrit la région dans «un cercle de feu». En effet, de quel droit un président américain décide-t-il de faire d’Al Qods, objet de litige, la capitale d’Israël ? Lui qui a déjà «trahi» l’engagement de son prédécesseur à la COP 21, annulé la loi sur la santé (Obamacare), interdit l’entrée des étrangers sur le territoire américain, gelé la contribution de son pays à l’Unesco, s’est par son dernier geste mis tout le monde sur le dos.
C’est aussi Trump qui est à l’origine de l’escalade au Moyen-Orient, en attisant la tension entre l’Arabie saoudite et l’Iran. C’est aussi lui qui a ouvert de nouveaux fronts, comme ses provocations à l’encontre de la Corée du Nord et de l’Iran.
Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni en urgence aujourd’hui pour débattre de la décision du président américain Donald Trump de reconnaître unilatéralement Jérusalem comme la capitale d’Israël.
Il s’est dit particulièrement inquiet des risques d’une escalade violente après la décision de Donald Trump de reconnaître unilatéralement Jérusalem comme capitale d’Israël. Par ailleurs, que compte faire le président américain en dépêchant son vice-président dans la région ? Serait-ce une tentative de convaincre les Palestiniens sur le bien-fondé de sa décision ? Côté Arabe, dont une réunion extraordinaire de la Ligue a été programmée, il est à se demander quelle serait l’impact d’une résolution qui y émanerait, sachant que la plupart des pays sont réduits à néant, suite à la vague de «révolution» qui n’a fait que les affaiblir ? D’ailleurs ce sont ceux-là même qui entretiennent des relations avec l’Etat Hébreu qui sont les premiers à crier au loup…

A. L.

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …