Home / International / Ultimatum de Washington pour arréter la guerre au Yemen: L’Arabie saoudite en course contre la paix

Ultimatum de Washington pour arréter la guerre au Yemen: L’Arabie saoudite en course contre la paix

Pour l’Arabe saoudite, c’est la course contre la montre. Washington lui a accordé un délai d’un mois pour arréter la guerre au Yemen.

Au lieu de chercher le dialogue pour la paix, après l’appel lancé par Washington pour arréter la guerre dans un mois, l’Arabie saoudite tente de gagner la guerre au Yemen en un mois, délai fixé par les américains. C’est alors que les frappes aériennes ont lieu, avec aucun répit contre la ville de Hodeida, lancées par la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite. Pour l’Arabie saoudite, les Emirats et les pays de la coalition arabe, il faut gagner la guerre dans le délai fixé par Washington. Près de 450 personnes ont été tuées dans les combats pendant quelques jours. Washington a fixé le délai d’un mois à la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite, après le meurtre ignoble du journaliste opposant, Jamal Khashoggi, au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul. L’Arabie saoudite qui a, d’abord, nié le meurtre, a reconnu que le journaliste saoudien a été tué au consulat. L’Arabie saoudite a fait dans le mensonge en public, et dit que Khashoggi a été tué pendant une bagarre au consulat, et a été démentie par le président turc, qui a dit que le meurtre de Khashoggi est prémidité. C’est alors que l’Arabie saoudite a reconnu que le meurtre est prémidité. Le président turc réclame le corps de Khashoggi, mais il n’a jamais été remis par l’Arabie saoudite. D’après la Turquie, il a été découpé par des agents arrivés de l’Arabie saoudite pour executer le meurtre. Le crime a bouleversé le monde, qui a pris conscience de la tragédie de la guerre au Yémen. Ils sont très nombreux, les Khashoggi du Yémen. La guerre oubliée du Yémen est de nouveau d’actualité, avec le meurtre du journaliste opposant, Khashoggi. Le président américain, qui a tenté de cautionner le prince d’Arabie saoudite, a été contraint, avec la pression de l’opinion publique, de dénoncer l’Arabie saoudite. Washibngton a appelé, il y a quelques jours, à l’arrêt de la guerre lancée en mars 2015, par la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite contre le Yémen, tuant de nombreux civils. Obeissant à Washington, l’Arabie saoudite ne peut pas dire non au délai fixé pour l’arrêt de la guerre, mais tente de gagner la guerre pendant ce mois. Les récentes frappes de la coalition arabo-occidentale se sont avérées dévastatrices en termes de pertes humaines, sans compter qu’elles ont provoqué des centaines de milliers de réfugiés. L’ultimatum lancé par Washington à l’Arabie saoudite a prouvé que Washington peut arréter la guerre contre le peuple yéménite. Il y a quelques jours, les américains ont prétendu avoir cessé de ravitailler les avions de combat de la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite, ce qui constitue un aveu prouvant leur implication dans cette guerre. Le président américain a dit qu’il ne tient pas à perdre le contrat de 110 millions de dollars d’armes avec l’Arabie saoudite.

Mounir Abi

About Armadex

Check Also

Meurtre du journaliste Khashoggi.. Erdogan accuse le prince Ben Salmane

Le président turc, Erdogan, a accusé le prince de l’Arabie saoudite de chercher à acheter …