Home / Economie / Un accord de partenariat a été signé, hier, avec Soficlef : Stanley Black&Decker s’installe en Algérie

Un accord de partenariat a été signé, hier, avec Soficlef : Stanley Black&Decker s’installe en Algérie

L’entreprise Soficlef, qui active depuis 1998, dans la production et la commercialisation des serrures des portes, l’outillage professionnel et les plaques d’immatriculation des voitures a signé, hier, avec le leader américain Stanley Black&Decker, à la zone d’activité Si-Mustapha à Boumerdès, un accord de partenariat stratégique qui vise à offrir au marché algérien une large gamme d’outillages électroportatifs commercialisés sous les marques américaines DeWalt, Stanley et Black&Decker. Le DG de Soficlef, Sofiane Charikhi, a affirmé que ce partenariat s’inscrit dans une vision à long terme du développement de son entreprise. Il considère cet accord comme étant stratégique, parce qu’il répond à la demande qui commence à devenir exigeante, mais aussi à une éventuelle exportation vers le marché africain et même européen. Selon M. Charikhi, «cela fait maintenant des années que les clients algériens demandent de l’outillage électroportatif de meilleure qualité et plus sécurisé. Et c’est exactement ce que nous allons pouvoir leur offrir grâce à notre partenariat avec Stanley Black &Decker». Il ajoute également que «ce type d’investissement en Algérie, avec l’américain Stanley BlacK&Decker est le premier en Afrique et dans la région méditerranéenne». L’ambition est d’exporter les produits fabriqués en Algérie, dans un futur proche, vers les pays africains et européens. Ce partenariat permettra ainsi l’installation d’une unité de montage et même de fabrication de l’outillage électroportatif en Algérie. Soficlef possède déjà une unité de production dans la région de Boumerdès. Elle détient une expertise éprouvée dans le domaine industriel où elle a accumulé plus de 10 années d’expérience.
Le partenariat avec les Américains sera concrétisé en plusieurs étapes. «Nous allons commencer notre investissement par la commercialisation des produits Stanley Black&Decker d’une valeur de 10 millions de dollars en Algérie en assurant un bon rapport qualité/prix. En deuxième lieu, nous commencerons de ramener les équipements pour produire l’outillage électroportatif sollicité par notre clientèle et répondre aux demandes du marché» a souligné le patron de Soficlef. Le PDG de Soficlef a présenté hier, l’évolution de son entreprise. Celle-ci a commencé par la production et la commercialisation des clefs et des plaques d’immatriculation en 1998 en acier galvanisé, en aluminium et au fil PV. En 2007, l’entreprise inaugure une nouvelle ligne de production des plaques d’immatriculation. En 2011, la deuxième ligne de production avait été mise en place donnant la possibilité de satisfaire à 100% les besoins du marché algérien. Le directeur de la région Mena de Stanley Black&Decker, Gustavo Duque, a estimé que «l’Algérie est un pays très intéressant pour les investisseurs américains, et ce, dans plusieurs domaines. Et le partenariat avec Soficlef est très important, puisqu’il permet le développement de Stanley Black&Decker dans le continent africain». Le choix de Soficlef est considéré comme inévitable, étant le poids de cette entreprise à l’échelle nationale dans la commercialisation et la production. L’entreprise bien organisée, disposant d’un potentiel en termes de la ressource humaine, travaille selon les normes internationales. Stanley Black&Decker, très expérimenté dans son domaine, fête, cette année, ses 175 ans d’existence dans le domaine de la fabrication de l’outillage professionnel en partenariat avec Soficlef, le leader américain veut conquérir le marché africain et méditerranéen.

Smail Mimouni

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …