Home / Economie / Un salon leur sera dédié dimanche à Alger.. Les énergies renouvelables comme alternative

Un salon leur sera dédié dimanche à Alger.. Les énergies renouvelables comme alternative

Pour la circonstance, plus de 120 exposants, nationaux et internationaux, prendront part à cet espace pour présenter les dernières innovations, dans les domaines de l’électricité et des énergies renouvelables, ont-ils expliqué lors d’une conférence de presse.

Dans un contexte où les pouvoirs publics souhaiteraient épargner des quantités de gaz servant pour la production de l’électricité et l’injecter dans l’export, les énergies renouvelables s’imposent comme la solution la plus plausible. En guise de préparatifs à cette alternative, la 2e édition du Salon de l’électricité et des énergies renouvelables (SEER) se tiendra dimanche prochain à Alger, ont indiqué hier les organisateurs de cette manifestation économique et scientifique. Pour la circonstance, plus de 120 exposants, nationaux et internationaux, prendront part à cet espace pour présenter les dernières innovations, dans les domaines de l’électricité et des énergies renouvelables, ont-ils expliqué lors d’une conférence de presse. Cette 2e édition du SEER a pour but également, de présenter des solutions innovantes dans la production de l’énergie, de la transmission, de la distribution et du stockage et de l’électricité, afin d’apporter des solutions pratiques et durables aux différents problèmes, à l’instar du gaspillage d’énergie, ont-ils précisé. Ce salon ambitionne notamment, d’être un espace répondant aux besoins énergétiques du pays, et d’échanger des solutions innovantes et d’avenir, surtout dans les domaines de l’économie de l’électricité et de la lutte contre la contrefaçon, ainsi que dans le domaine des énergies renouvelables (solaire et éolienne).
Cette année, le SEER accueille 7 pays participants (Allemagne, France, Espagne, Chine, Tunisie, Turquie et Arabie Saoudite), afin qu’ils partagent, avec les professionnels algériens, leurs solutions novatrices contre le gaspillage de l’énergie et la contrefaçon des équipements, pouvant provoquer des accidents domestiques et industriels graves. En marge du salon, des conférences seront animées par des spécialistes, tandis que des clubs scientifiques seront organisés par des étudiants, qui viendront enrichir le salon en termes de réflexions et d’actualités dans le domaine des énergies du futur. Les thématiques qui seront présentées concernent l’éclairage économique, l’efficacité énergétique du bâtiment et le compteur électrique intelligent.
En outre, un projet «Tipaza Smart-city» sera présenté par l’Unité de développement des équipements solaires du Centre de développement des énergies renouvelables (CDER).
Samir Malek

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …