Home / Actualité / Un saut quantitatif entre 1999 et 2018: 3,6 millions de logements réalisés

Un saut quantitatif entre 1999 et 2018: 3,6 millions de logements réalisés

L’Algérie a réalisé un saut qualitatif en matière de nombre de logements réalisés en 19 ans.

Dans ce cadre, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, a affirmé jeudi à l’Assemblée populaire nationale (APN) que plus de 3.600.000 logements de différentes formules ont été réalisés durant la période allant de 1999 à mars 2018. Ce qui représente un coût de 5.788 milliards DA, dont 4.615 milliards consommés. «La période allant de 1999 à mars 2018 a été marquée par la réalisation de plus de 3,6 millions de logements dont 1.176.000 logements publics locatifs LPL soit 30% et 1.583.000 logements ruraux qui représentent 38%, et 456.000 logements publics participatifs et promotionnels aidés LPP et LPA avec 11%, et 156.000 logements location-vente AADL avec un taux de 6%, et aussi 46.000 logements de fonction soit le 1 %, et aussi 138.000 logements promotionnels libres qui représente le 3% et 448.000 logements type auto-construction soit 11 %», a déclaré M. Temmar lors de la présentation du bilan du secteur de l’habitat à l’occasion de la journée parlementaire sur l’habitat entre la planification et les défis de l’époque). L’enveloppe financière attribuée à ce programme s’élève à 5.788 milliards DA dont 4.615 consommés soit un taux de 80 =%, a précisé le ministre. Il a indiqué par ailleurs que le programme quinquennal 2015-2019 a enregistré plus de 2 millions de logements de différentes formules et concerné ce qui reste à réaliser jusqu’au 1er janvier 2015, auquel s’ajoute le nouveau programme au titre des années 2016, 2017 et 2018. Ledit programme concerne près de 698.790 logements de type LPL, soit 33% du programme quinquennal en question, 470.000 logements AADL 22%, 661.898 logements ruraux 31%, 253.031 LPA 12% et 50.000 LPP 2%. M. Temmar a indiqué également que la cadence de réalisation a connu un saut qualitatif avec une moyenne annuelle de plus de 300.000 logements et ce, grâce aux nouvelles mesures et au strict suivi des maîtres d’œuvre. Concernant le LPA, le ministre a rappelé qu’il a été attribué un programme préliminaire de 70.000 logements dans le cadre de cette formule répartie sur les wilayas en attendant le lancement des travaux durant le 2e semestre de l’année en cours. Le ministre a précisé qu’au vu «des obstacles que le secteur a connus auparavant, il est devenu nécessaire d’introduire de nouveaux amendements» à cette formule, étant donné qu’elle répond aux demandes des postulants au revenu moyen et permet d’alléger la pression sur le Trésor public. Le ministre a, en outre, fait savoir que d’autres modifications sont en cours et qu’elles devront rendre la formule du Logement promotionnel aidé (LPA) plus attractive et plus rentable pour les différentes parties intervenantes, comme permettre au promoteur d’exploiter 20 à 25% de la surface consacrée à la construction de logements promotionnels, des locaux et des parkings et les vendre sur le marché immobilier libre. Outre les amendements au cadre réglementaire y afférent, notamment le décret exécutif n° 10-235 du 5 octobre 2010 fixant les niveaux de l’aide frontale accordée par l’Etat pour l’acquisition d’un logement collectif ou pour la construction d’un logement rural, les niveaux de revenu des postulants à ces logements, ainsi que les modalités d’octroi de cette aide et le décret exécutif n 14-180 du 5 juin 2014 portant création du Fonds de garantie et de caution mutuelle de la promotion immobilière (FGCMPI).

Logements LPP au profit de la diaspora : 17.225 sont inscrits

Abdelwahid Temmar, a révélé que 17.225 souscripteurs algériens résidant dans 93 pays ont été enregistrés sur le site électronique réservé à la souscription à la formule logement promotionnel public (LPP) depuis le lancement de l’opération le 1er février 2018. «A l’instar des citoyens ayant bénéficié de la formule LPP, et en application des instructions du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, l’opération a été élargie aux membres de la communauté algérienne établie à l’étranger en leur consacrant un programme spécial», a indiqué M. Temmar. Le premier responsable du secteur a ajouté que son département ministériel avait pris toutes les mesures nécessaires pour la concrétisation de ce programme et la prise en charge de la communauté algérienne résidant à l’étranger en coordination avec le ministère des Affaires étrangères. Il s’agit en l’occurrence de l’amendement du décret 14-203, promulgué le 15 juillet 2014, définissant les conditions et modalités d’achat d’un logement LPP et les textes d’application y afférents, en procédant à la révision de certaines conditions légales pour la réinsertion de cette catégorie (communauté algérienne). Il s’agit également de consacrer un autre programme comme première étape, qui comporte 2.247 logements à travers 24 wilayas du pays et l’ouverture à partir du 1 février 2018, de l’opération de souscription pour les membres de la communauté algérienne établie à l’étranger, sur le site électronique accessible uniquement à partir de l’étranger. Par ailleurs, un onglet sur le même site a été consacré aux recensements des demandes afin de généraliser l’opération dans toutes les wilayas du pays, outre l’organisation de journées d’information à l’étranger sous forme de portes ouvertes en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères afin d’informer et de sensibiliser la communauté algérienne au déroulement de l’opération.

Smail Mimouni

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …