Home / Société & Region / Une femme égorgée et une villa de la PAF détournée à Tlemcen.. Y aurait-il un lien ?

Une femme égorgée et une villa de la PAF détournée à Tlemcen.. Y aurait-il un lien ?

Au mois de Ramadhan passé, une vieille femme, Mme Allal, est retrouvée égorgée dans son domicile à Marsat Ben-Mehidi. On a privilégié alors la thèse du vol mais les enquêteurs de la police judiciaire écartent cette piste du fait qu’une somme de 16 millions de cts a été retrouvée sur sa table de chevet. Depuis cet odieux crime est resté un mystère et donc irrésolu. Une enquête parallèle menée par les services sur le détournement d’une villa de plus de 1000 mètres carrés et propriété de la police des frontières, a fait rebondir l’affaire. Selon les informations en notre possession, ceux qui ont détourné cette grande propriété étatique ont usé de beaucoup d’artifices. En effet et après recherches approfondies, ils ont mis la villa au nom d’un algérien résident en France et qui n’a aucun héritier en Algérie ou en France. Puis dans une seconde étape, il a été établi en France un acte de vente entre cet émigré et le propriétaire actuel. L’acte de vente a été établi chez un notaire en France. Jusque-là, nul ne peut déjouer ce plan machiavélique. Il s’est avéré par la suite que l’unique héritière n’était autre que la vieille femme égorgée. Les enquêteurs ont vite établi le lien. Le détournement du foncier à la daïra de Marsat Ben-Mehidi et le trafic des livrets fonciers, qui ont conduit à la mise sous mandat de dépôt de plusieurs responsables dont le conservateur et son adjoint de Ghazouet, ont conforté les enquêteurs dans la thèse du lien entre le détournement de cette propriété et l’assassinat de la vieille dame. Y a-t-il donc un lien entre ce crime odieux et le détournement de cette grande propriété, appartenant à la police des frontières, d’autant plus qu’une autre propriété de la GGF (gardes-frontières de la gendarmerie nationale, mitoyenne à cette villa, a été aussi détournée et vendue ? Cette affaire est loin de livrer tous ses secrets et les services vont transmettre au parquet général de Tlemcen toutes les informations en leur possession. Affaire à suivre…
B. Soufi

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …