Home / Economie / Une station de compression de gaz mise en service

Une station de compression de gaz mise en service

Hassi-R’mel

Réalisée par une entreprise italienne et dont le coût a atteint les 15,6 milliards DA, une station de compression de gaz, GR-4, a été mise en service, hier à Hassi-R’mel (wilaya de Laghouat), par le président directeur général du groupe Sonatrach, Abdelmoumène Ould Kaddour.

La station, qui regroupe plusieurs lignes de transport de gaz, devra accroître la pression de 45 à 71 bars, pour l’expédition de gaz vers le centre national de dispatching à Hassi-R’mel et, de là, vers le Nord du pays et l’exportation. La nouvelle installation énergétique permettra aussi d’accroître la capacité globale de production de gaz à 50 milliards m3/an, a-t-on expliqué à l’APS, en annonçant aussi la réception de la station de compression GR-7 dans le courant du mois de mars 2019.
Le P-dg de Sonatrach a visité, en outre, le projet Boosting de gaz, avant de se rendre au centre d’innovation, implanté au Centre de formation à la direction Production, où une présentation lui a été faite sur la stratégie de la Sonatrach à l’horizon 2030. Parmi les objectifs escomptés par le groupe dans le cadre de cette stratégie, l’exportation de 50% de la production de gaz traité vers de nouveaux marchés internationaux, ainsi que la création de 15.000 emplois directs, en plus de l’accroissement des activités annuelles d’exploration. Une présentation a été également faite au P-dg de Sonatrach sur le projet Boosting dans sa phase trois, dont le coût est évalué à 40 milliards DA, pour une capacité de production atteignant les 190 millions m3/jour, et regroupe 293 km de canalisations. La réception de ce projet de Boosting phase 3 est prévue en deux parties, la première entre la fin 2019 et le début 2020, et la seconde dans le courant de 2023, selon les explications fournies.
Abdelmoumène Ould-Kaddour a indiqué, dans un point de presse, que les efforts sont déployés pour élever Sonatrach au rang des 5 premières compagnies énergétiques dans le monde, soulignant, au passage, les avancées réalisées par le groupe dans le domaine de l’innovation et du transfert technologique. Il a rappelé, par ailleurs, les objectifs de l’entreprise, en ce qui concerne la restructuration de la ressource humaine et la formation continue pour améliorer le potentiel des travailleurs, avant de faire part aussi du souhait de grandes entreprises internationales d’investir en Algérie, au regard de l’existence de nombreux facteurs incitatifs. Le P-dg du groupe Sonatrach a affirmé, concernant le sponsoring d’activités sportives, la disposition de l’entreprise à répondre à cette doléance soulevée par les autorités locales.

 

Samir Malek

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …