Home / Actualité / Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou.. Les étudiants ont marché hier

Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou.. Les étudiants ont marché hier

Exaspérés par la situation qui prévaut à l’Université Mouloud Mammeri, les étudiants ont laissé exploser hier, leur colère, qui s’est traduite par une marche à l’appel de la Coordination locale des étudiants (CLE), au niveau des artères de la ville en partant du campus Hasnaoua vers le siège de la wilaya. Cette énième démonstration de force se veut comme le seul moyen pour tirer la sonnette d’alarme sur la «gravité de la situation dans laquelle se trouve cette institution» et, partant, de rejeter en bloc les décisions et autres réformes préconisées par le ministère de l’Enseignement supérieur, notamment la plate-forme «Progress», le système de centralisation et la limitation de la durée de séjour en licence et en mastère. Les protestataires, qui ont scandé de nombreux slogans, réclament également «la suppression immédiate de la plate-forme «Progress» et de tout système de centralisation, un séjour illimité pour le système LMD, la réinscription immédiate de tous les étudiants exclus dans ce contexte, la reconnaissance des comités autonomes comme seul et unique représentant légitime des étudiants, et l’accès sans condition aux mastères 1 et 2». Plus que ça, la Coordination locale des étudiants voulait exiger par la même occasion, «la création d’instituts en langue et culture amazighes dans toutes les wilayas du pays». Pas seulement. Les revendications d’ordre social ont été aussi remises sur la table. Il s’agit, notamment, du respect des franchises universitaires, l’augmentation de la bourse d’étude trimestrielle à 15.000 DA, et une meilleure prise en charge de l’étudiant sur le plan social (sécurité, transport, restauration et activités culturelles).
B. B.

About Armadex

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …