Home / Economie / Usine Peugeot à Oran: Le projet sera lancé en avril

Usine Peugeot à Oran: Le projet sera lancé en avril

Les travaux de réalisation de l’usine de montage automobile de marque Peugeot seront lancés en avril prochain dans la région d’El Hamoul, dans la commune d’El Kerma (Oran).

C’est ce qu’a indiqué hier la direction de wilaya de l’Industrie et des Mines. Le chargé des investissements au niveau de cette direction, Othmane Mohamed, a indiqué à l’APS que ces travaux seront lancés directement après l’accomplissement des procédures techniques et l’achèvement de l’étude géotechnique du terrain choisi et s’étalant sur une surface de 120 ha à El Hamoul, dans la commune d’El Kerma.
Une grande partie de cette assiette foncière sera destinée à la réalisation de l’usine de montage automobile de marque Peugeot et le reste sera réservé aux entreprises de sous-traitance activant dans le domaine de la pièce de rechange.
Le site d’El Hamoul a été retenu eu égard à sa position jugée stratégique, puisque situé à proximité de deux routes nationales, les RN 4 et 108, et la voie ferrée reliant Oued Tlelet (Oran), Sidi Bel Abbès, Tlemcen et Alger et non loin de l’autoroute Est-Ouest.
Le raccordement aux différents réseaux de voirie (eau potable, assainissement, gaz, électricité) sera directement effectué parallèlement au lancement des travaux de terrassement du terrain devant abriter cette usine, a ajouté Othmane Mohamed.
L’usine de montage de véhicules Peugeot devant contribuer à la création de 1000 emplois directs et des milliers de postes indirects devra entrer en service le premier trimestre de 2019, a fait savoir le chargé des investissements à la direction de l’Industrie et des Mines. Le protocole d’accord a été signé en novembre dernier sur la création de la société Peugeot Citroën de production en Algérie avec un investissement de 100 millions d’euros. Le capital de la société est réparti, selon la règle 49/51, soit 20% pour l’entreprise nationale de production de véhicules industriels PMO de Constantine, 15,5% au groupe Condor, 15,5% à l’opérateur pharmaceutique Palpa pro pour le côté algérien et 49% pour le groupe PSA français. La capacité globale de l’usine devra atteindre 75 000 véhicules par an, avec un taux d’intégration de 40%. Le contrat de ce projet stipule la création d’une académie PSA en Algérie devant permettre à la main- d’œuvre algérienne de développer des compétences en matière de montage automobile et de son industrie au profit de la société Peugeot-Citroën de production en Algérie. Une rencontre autour de l’implantation industrielle de PSA en Algérie devra avoir lieu aujourd’hui à l’amphithéâtre du Medef à Paris et aura pour thème : «Présentation du projet et rencontre avec les responsables».
La première partie de la rencontre sera animée par MM. Georges Bui, responsable achats, purchasing, Hamid Mezaib, directeur du projet Algérie, Hakim Zouak, chef de projet achats, le groupe PSA présentera les objectifs du projet, la place du dispositif du groupe, le contenu, le calendrier d’avancement du projet, les solutions industrielles, les étapes SKD/CKD, le plan de localisation du site et enfin l’organisation des achats. Le volet stratégie achats de PSA groupe sera présenté quant à lui par MM. Gilles Comes, et Thierry Rebous, directeur achats indirects machines et équipements et directeur achats projets industriels.
La partie algérienne sera représentée par les actionnaires du projet, notamment MM. Abderrahmane Benhamadi (Condor), Hakim Belarbi (Prodiphal), Md Siad (Siad), Réda El Baki, DG de la chambre de commerce algéro-française, Md Nazim Bessaih, directeur réseau des centres d’affaires corporate Société Générale Algérie.

Samir Malek

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …