Home / Economie / Véhicules Kia assemblés à Batna: Les premières Picanto livrées

Véhicules Kia assemblés à Batna: Les premières Picanto livrées

C’est au niveau de son nouveau show-room de Bordj El kiffan à Alger que les premières unités de la nouvelle Kia Picanto, assemblée à l’usine Gloviz, sise à Batna, ont été livrées à leurs client par Kia Al Djazair, filiale de Global Group.

La nouvelle Picanto assemblée au niveau de l’usine Gloviz à Batna, s’anime d’un bloc moteur essence 1.2 l de 84 ch, avec une habitabilité généreuse avec l’un des plus grands coffres de sa catégorie avec un volume de 255 Litres et bénéficie d’une modularité? sans pareille avec sa banquette arrière fractionnable 60/40 et rabattable d’un seul geste. Dotée d’un écran tactile 7” avec système de téléphonie mains libres Bluetooth, avec reconnaissance vocale, caméra de recul, toit ouvrant électrique, régulateur/limiteur de vitesse… et bien d’autres équipements qui font d’elle une des citadines les plus équipées de son segment.
Proposée en 3 niveaux de finition, cette nouvelle Kia Picanto est disponible à la commande avec un délai de livraison de 45 jours, et s’affiche à des prix variant entre 1.890.000 da TTC et 2.350.000 da TTC.
En fait, l’usine de production de la marque Kia en Algérie, située dans la commune de Djerma (Batna), est dotée d’une capacité de production de 50 000 véhicules/an. L’usine Gloviz assurera l’assemblage des véhicules Picanto, Rio, Cerato ainsi que le camion Léger K2700.
Par ailleurs, Global Group dispose de la filiale GMI à Batna inaugurée en juin 2016. Elle assemble une large gamme de produits, composée de 13 modèles. Sa capacité de production est de 10.000 véhicules/an.
Aussi, GMIA s’occupe de la distribution de Hyundai Truck & Bus, à travers un réseau de distribution couvrant 60% du territoire national. Elle compte étendre ce réseau jusqu’à couverture de l’ensemble du territoire algérien.
Depuis la décision du gouvernement de limiter les importations des voitures et l’imposition faite aux concessionnaires de faire du montage localement, plusieurs marques étrangères ont accouru en installant des unités en Algérie dans le but de continuer leur activité. La dernière marque automobile à avoir signé un accord de partenariat avec des partenaires algériens est la française Peugeot.
Après elle, plusieurs autres constructeurs chinois, dont Cherry, dit vouloir faire de même dans les mois à venir. Selon l’ambassadeur d’Algérie en Chine, Ahcène Boukhelfa, «de nombreuses entreprises chinoises activant dans divers domaines économiques ont exprimé l’intérêt d’investir en Algérie à travers des projets de réalisation de capacités de production, notamment dans l’industrie automobile, la fabrication des véhicules légers et lourds ainsi que des bus», a-t-il indiqué à une délégation de la presse nationale en visite en Chine dans le cadre d’un accord de partenariat entre Algérie Télécom et l’entreprise chinoise spécialisée dans les télécoms.
«Nous voulons que cette présence chinoise en Algérie soit encore plus importante à travers des investissements directs et la participation dans des projets gouvernementaux mais aussi dans des projets utiles à l’économie nationale par l’installation de capacités de production», a-t-il ajouté.

Hafid M.

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …