Home / Sports / Vers un symposium sur le sport ?

Vers un symposium sur le sport ?

Le Symposium sur le renouveau du football algérien, qui a pris fin mardi écoulé, avec la lecture en plénière des recommandations des huit ateliers qui ont travaillé sur des thématiques diverses, a été jugé satisfaisant par l’ensemble des acteurs du mouvement sportif et notamment ceux du football.

Cette louable initiative a permis aux responsables de notre football, de mieux entreprendre ses destinées, lequel aussi est appelé à rebondir, au lendemain de la déconfiture qui a sévi durant deux longues années, le temps de deux disqualifications, (CHAN et coupe du monde de 2018). Ainsi et hormis la présence du ministre de la jeunesse et sport, et celle du président du comité olympique algérien, plusieurs autres invités avaient répondu à l’appel de la FAF, dont aussi d’anciens sélectionneurs, alors que d’autres anciens coachs algériens se sont excusés de ne pas avoir pu y prendre part, soit pour raison de santé, d’obligations professionnelles ou familiales. Pour des intervenants, «Ce travail devra être appliqué sur le terrain, la mise en place de plusieurs ateliers a également été bénéfique, il sera sans doute sanctionné d’un guide lequel, pourrait s’étaler sur le moyen ou le long terme». Mais que dire des autres instances, fédérations, ligues, dont bon nombre sont souvent prises en otage en raison, d’un manque criard d’argent, d’infrastructures, de moyens, de guerres d’intérêts entre personnes qui ne font que l’enfoncer….Cela-dit, ce symposium et selon des informations crédibles, semble donner à réfléchir à certains de nos responsables à plus haut niveau pour éventuellement faire sortir notre sport de son aura, une initiative qui le mènera sans doute vers une nouvelle sportive. Il est vrai que ce symposium aurait pu s’étaler en direction de toutes les autres pratiques sportives en perte de vitesse, malades, à travers leurs résultats, lesquelles, se perdent aussi entre le passé et le futur. Le football algérien va mal lui aussi, ce qui a amené la FAF et son président, Kheireddine Zetchi, à organiser ce symposium pour éventuellement débattre de toutes ses problématiques en présence du plus grand nombre d’acteurs. Un symposium sur le sport en impliquant aussi le football, une bonne chose qui pourrait faire beaucoup d’heureux, surtout en ces temps de vaches maigres. Même sur le plan relationnel, l’initiative en question pourrait calmer les esprits, au moment où notre sport en a réellement pas besoin. Même les campagnes d’attaques multiples et de dénigrement dont font l’objet certains de nos dirigeants, entraîneurs présidents de fédérations, journalistes, etc… ne serviront en rien notre sport. Aujourd’hui, ce dont a besoin ce secteur, n’est autre qu’une prise en charge adéquate, laquelle, devra passer par une démarche durable. Les intérêts suprêmes ne sont pas mis au-dessus de toutes autres considérations, rien ne se fera, sans la mise en œuvre réelle sur le terrain de ces dites recommandations. En somme, un symposium sur notre sport, s’impose, il ne pourra que nous redonner espoir.

Ahmed Chébaraka

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …