Home / Actualité / ZAC de Taharacht à Béjaïa.. Les opérateurs à l’écoute de la population

ZAC de Taharacht à Béjaïa.. Les opérateurs à l’écoute de la population

L’initiative de la grève générale qui semble prendre de l’intensité en ce deuxième jour divise l’opinion en raison de son inadaptation. La confusion enregistrée hier quant à la nécessité de cette action jugée maximaliste a laissé place au débat, maintenant que le coup est parti, sur l’obligation d’adapter ce mouvement de grève aux besoins des populations. Emboîtant le pas aux rares acteurs de la société civile qui se sont exprimés sur l’impératif de l’organisation de cette action d’envergure afin de ne pas pénaliser les populations, les opérateurs économiques de la zone d’activité de Taharacht d’Akbou ont rendu publique une déclaration à travers laquelle ils s’impliquent dans cette logique d’aménagement de ce mouvement de grève. Tout en réaffirmant «leur pleine adhésion aux revendications exprimées massivement par le peuple algérien», les représentants de quinze opérateurs, dont des leaders, à l’image de Laiterie Soumam et Général Emballages, se déclarent «mobilisés pour un dénouement pacifique de la crise que traverse le pays».
Les signataires de la déclaration, inquiets de la perturbation du marché avec les tensions qui pourraient en découler, estiment toutefois que «le service minimum auquel appellent l’ensemble des acteurs sociaux et politiques les plus connus ne peut se matérialiser sans l’implication du secteur productif». Aussi, lancent-ils un appel à «l’ensemble des travailleurs de la Zac de Taharacht à rejoindre leurs postes de travail dès mardi 12 mars». Rappelons enfin qu’hier, les travailleurs de cette zone d’activité, considérée comme poumon économique de la région, ont répondu massivement au mot d’ordre de grève par l’organisation d’une marche dans la matinée de dimanche, premier jour de l’arrêt de travail, pour exprimer leur adhésion au mouvement populaire dénonçant le cinquième mandat.
A. Arab

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …